Mon fils, mon jeune homme. Tu me dépasses de plus d’une tête aujourd’hui, ta voix est celle d’un presque adulte, tu as les épaules plus larges que moi…

Et pourtant, tu es encore mon bébé, mon petit, mon nouveau né, celui qui m’a permis de commencer ma nouvelle vie : ma vie de maman !

Aujourd’hui tu fêtes tes 15 ans, j’ai fêté mes 40 ans et je suis la maman la plus heureuse du monde.

Oh non, ce n’est pas toujours « un rêve » éveillé de voir grandir un ado : on n’est pas toujours d’accord, on t’embête, tu nous agace, on râle, tu te casse les dents (pour de vrai !) je désespère, tu soupires, tu m’embrasses et puis cela passe ! Tu sais comment mettre ta mère dans ta poche et tu sais quoi….continues, j’aime trop ça !

C’est un tel plaisir de te voir grandir parmi tes amis, ceux qui sont là depuis toujours : les potes !

Il y aussi le regard de tes 3 frère et sœurs… La plus petite  Maé qui t’aime si fort et t’embête pour attirer ton attention. Puis Noa, ta moitié, avec vos 20 mois d’écart et qui imagine que personne ne pourra être aussi bien que toi. Et… Loan ton petit frère de 10 ans qui te regarde avec ce regard de fierté, cet amour indéfinissable…

 

Je suis fière de toi mon fils, je sais que quoi qu’il arrive, je le serai toujours.

Grandi, profite, aime, ri, pleure, saute, cours, croque la vie à pleines dents (sans les recasser si possible !) et surtout, n’oublie pas, je te pardonnerai toujours tout …

 

Maman qui t’aime.

téo 1 envoi

 

Téo 2 envoi

teo 3 envoi